En 1961 Meudon la Forêt sortait de terre. Les premiers habitants débarquaient début octobre 1961. Tout de suite ces "pionniers" ont pu rencontrer un prêtre.

En effet, le père Richard Houberg avait été nommé le 8 septembre 1961 et habitait allée du Mail. Une grande difficulté est tout de suite apparue : trouver un lieu où célébrer. Ce sera dans une petite chapelle de quartier du Petit Clamart : "Notre Dame des Victoires", avenue de Sygrie, une heure par semaine. Il a fallu plusieurs mois pour voir s'implanter une chapelle provisoire à l'angle avenue de Gaulle/Saint Exupéry. Elle dura jusqu'à l'inauguration de l'église en mai 68.

Tous ont participé à l'aménagement de la chapelle, notamment pour la construction de l'estrade et l'autel, et elle fut opérationnelle pour la semaine sainte 1962.

Dès la création de Meudon la Forêt, un terrain avait été prévu pour une église. L'architecte Fernand Pouillon, qui réalisa Meudon la Forêt, devait également prendre en charge l'église. Des pierres identiques à l'ensemble avaient été réservées. Puis, il a fallu confier la construction à un autre cabinet, à la suite des démêlés de l'architecte avec la justice.

Pour assurer le financement (coût : 1.400.000frs de 1965), les paroissiens se sont engagés à verser une participation mensuelle d'un montant fixé par eux, pour une durée déterminée. La première pierre a pu être posée par Monseigneur Malbois, le 19 juin 1966. Selon la tradition, elle renferme un tube dans lequel est roulé un parchemin signé par les différents responsables présents. Le tube est fermé à chaque extrémité par une pièce d'argent de cinq francs de l'année.

Notre église a pu être inaugurée le 19 mai 1968 par Monseigneur Delarue, évêque de Nanterre. La question d'une utilisation commune du lieu de culte avec nos frères protestants s'est posée dès la rentrée. Nous avons besoin d'un crucifix pour célébrer l'Eucharistie alors que nos frêres protestants en sont gênés. Taizé était probablement le lieu idéal pour trouver une solution : les frères ont désiré nous offrir une croix "en service". C'est ainsi qu'a été descellée, dans la chapelle catholique, la "CROIX DE L'UNITÉ", qui est actuellement dans notre petite chapelle. L'autre croix -Crucifix- vient également de Taizé, de l'église de la Réconciliation, mais son acquisition fut plus classique, donc achetée.

Le père Houberg, nommé le 8 septembre 1961, est resté seul jusqu'à l'été 1963 ou il a été rejoint par le père Jacques Épaulard. Ils se sont alors installés au 13 avenue Leclerc. À l'été 1964, le père Roland Gosselin vient se joindre à eux et ils déménagent pour le square Terramorsi (au-dessus de la boite de nuit !). Puis ce sont les pères François, des Lyons, Hardouin, avec le déménagement définitif au 4, Saint-Exupéry, au 10ème étage acquis par l'évêché. A temps partiel viennent les aider les pères Masson et Bosc. Bernard Klasen et Dominique Doyenard pendant leurs études au séminaire s'impliquent aussi dans la paroisse. Pierre Aubry, François Blaess, Jean Vergonjeanne, Paul Dauverné, Jean-Pierre Chaperot, Manuel Morais, Pierre Bouin, Pierre-Marie Marion, Marc Boussoulade et Pierre Benoit se succèdent jusqu'à aujourd'hui. Il faut aussi noter la part très active des Sœurs Dominicaines de la Présentation, des sœurs du Sacré-Cœur et des sœurs du Saint Cœur de Marie qui ont œuvré dans la paroisse pendant de longues années.

On a voté pour le "Patron". "Saint-Esprit", ce nom a été choisi car la paroisse est née en 1962, au moment de la préparation du Concile. Ce sont les paroissiens qui l'ont décidé ; il y avait plusieurs "candidats patrons" ; deux sont arrivés en tête : "Saint Paul" et le "Saint Esprit". C'est ce dernier qui l'a emporté.

28.9.1962 - Premier conseil paroissial, dénommé alors "conseil curial". Trois laïcs, aujourd'hui ils sont quinze.
En 1966, on dénombrait 4.482 enfants sur notre plateau. Cette même année, pose de la première pierre de notre église.
4.5.1969 - Première messe télévisée. Jacques Épaulard célèbre.
18.9.1970 - Cinq copains créent "Le Parvis". Objectif : par des prix accessibles à tous, offrir des concerts de qualité et avec les bénéfices (s'il y en a) aider au remboursement de la construction de l'église.
1976 - Pour la deuxième fois, messe télévisée.
1982 - Célébration des 20 ans de la paroisse.
1987 - Jubilé de la paroisse.
1988 - "Deuxième pierre, deuxième souffle".
1998 - 2 croix sont fixées : l'une au sommet de l'église, l'autre au dessus du porche d'entrée.
Juin 2006 - Il y a 40 ans, était posée la première pierre de notre église.
5.9.2007 - Installation d'un simulateur de cloches.