Chacun peut venir adorer le Seigneur devant le tabernacle de l'église ou de la chapelle, ouvertes tous les jours.

Pourquoi une adoration silencieuse ?

La vie moderne nous a habitués à autre chose. Rester en silence, immobile, y-a-t-il moins attrayant ? Et pourtant, tout est là. Dans cette attitude silencieuse, pas de paroles. Pour une fois au lieu d'aviser Dieu de nos problèmes (qu'il connaît déjà !), laissons le nous parler. Faisons donc silence avec notre corps paisiblement recueilli, et notre cœur serein. Que le silence plein d'amour de Dieu suscite le nôtre. La parole ne peut jaillir féconde et créatrice que du silence. Découvrons comme dit Saint Jean de la Croix : "la musique silencieuse" au plus profond de nous-même, en nous amenant à ce don total qui est la condition de notre joie.