Le sacrement de réconciliation consiste :

  • à confesser son péché (l'aveu)
  • à accueillir le pardon de Dieu
  • à décider réparations (s'il y a lieu), conversions, démarche de réconciliation...

Le sacrement de réconciliation célèbre la miséricorde de Dieu. Nous accueillons cette miséricorde et la tendresse de Jésus pour en être les témoins.

Le sacrement de réconciliation nous fait toucher du doigt que Dieu nous accueille toujours, quel que soit notre péché. Il nous demande non seulement d'être accueillant aux autres, mais de pardonner et de travailler à la paix entre les hommes.

Il y a principalement deux manières de célébrer le sacrement de réconciliation :
  • dans des "célébrations communautaires", c'est à dire au sein de la communauté en prière, qui se sait pécheresse et pardonnée. Elles commencent par l'écoute de la parole de Dieu et se terminent par l'action de grâce. Elles sont célébrées pendant le temps de l'Avent et du Carême.
  • dans une "confession individuelle", c'est à dire seul avec un prêtre qui agit au nom de Dieu et en témoin de la communauté. Dans notre paroisse, prendre rendez-vous avec le prêtre.
  • à Saint-Martin, journées du pardon (Avent, Carême) et permanences hebdomadaires.